Articles for 2010

Invitation au cours pour ceintures noires

Pour faire suite aux nombreuses demandes que nous avons reçues provenant des yudanshas au cours des dernières années, la Commission Technique a mis sur pied cette année des cours spécifiques pour travailler les différents programmes associés aux ceintures noires. Le premier cours eut lieu au dojo du Mont-Saint-Hilaire et les pratiquants qui y ont pris part en sont ressortis avec de très bons commentaires.

Nous voulons vous rappeler que le second cours aura lieu le:

Vendredi 26 novembre prochain 
Dojo Saint-Martin 
4080 Saint-Martin Ouest à Laval 

De 7h à 8h, nous travaillerons le kobudo et de 20h à 21h30 l’Aikibudo. L’invitation vous est donc lancée. Nous vous attendons nombreux.

Bilan d’un début de saison

La saison des stages de la Fédération Aikibudo Québec a débuté le 3 octobre dernier et a accueilli près d’une quarantaine de pratiquants lors de son premier stage. Cette année, la formule offre aux pratiquants deux blocs de pratique: un bloc en matinée traitant de l’aikibudo et un autre de kobudo en après-midi. La FAQ y tenait également son Assemblée Générale Annuelle des membres et un nouveau président y a été élu. Nous félicitons tous les candidats élus et nous profitons également par le fait même à remercier ces bénévoles qui sont souvent dans l’ombre et qui donnent beaucoup de leur temps à faire progresser la FAQ.

Cette année, la Commission Technique de la Fédération Aikibudo Québec organisera 4 sessions de cours destinés à ses directeurs et assistants techniques. Le premier cours eut lieu à l’Ile Perrot. Encore une fois, tout le monde semble avoir apprécié l’initiative, c’était un moment où les directeurs pouvaient échanger sur les difficultés rencontrées et mettre à niveau les différentes techniques du programme. Le prochain cours aura encore lieu au même endroit et sera cette fois sous la direction de maître Dubreuil lors de son passage au Québec en janvier prochain. Nous vous informerons dès que nous aurons plus de détails.

Autre nouveauté pour la saison 2010-2011, tous les derniers vendredis du mois, la CT organise, dans différents dojos, des cours pour Yudansha. Le premier cours eut lieu le 29 octobre dernier au dojo du Mont St-Hilaire. Nous avons pu y travailler le programme associé au deuxième dan. Le prochain cours pour les ceintures noires aura lieu le 26 novembre prochain au dojo Saint-Martin. Nous vous prions d’inscrire le tout à votre calendrier, c’est une date à ne pas manquer.

Finalement, nous tenons à vous informer que dimanche le 7 novembre prochain se tiendra au dojo du Mont St-Hilaire le second stage du calendrier de la Fédération Aikibudo Québec. Le premier bloc de cours débutera à 9h30 pour se terminer à 11h30 et traitera de l’aikibudo. Le second bloc (kobudo) débutera à 13h00 pour se terminer à 15h00.

Nous vous attendons tous en grand nombre.

Toute l’Équipe!

Stages

Le premier stage de l’année 2010-2011 aura lieu le 3 octobre 2010 à Blainville. Veuillez consulter le calendrier des stages pour l’année 2010 et 2011 dans la section Stages pour avoir plus de détails

Aikibudofest 2010, mission accomplie!

L’équipe responsable depuis plusieurs semaines de la mise sur pied du 5e Aikibudofest peut enfin dire «mission accomplie!»

image002_groupe

Plusieurs pratiquants ont exprimé le désir de s’inscrire au stage de l’an prochain tant l’ambiance était conviviale et propice à l’étude de l’Aikibudo! Bien sûr, il y avait les anciens de retour en grand nombre; ces irréductibles guerriers débarquant au camp CAMMAC, l’espace d’une fin de semaine, pour revêtir leur keikogi. Mais c’est avec plaisir que nous avons constaté plusieurs nouveaux visages qui sont venus s’ajouter au rang des anciens. Tous sont repartis satisfaits d’une expérience unique qu’ils ne sont pas prêts d’oublier! Voici un bref résumé de nos quatre jours de stage.

MERCREDI
Maître Dubreuil rend visite au Dojo Shinzen à Ste-Dorothée où une trentaine de pratiquants prennent part à l’entraînement sous sa direction. Il profite de l’occasion pour souligner le travail de Monsieur Jean-Guy Lirette en lui remettant sa ceinture noire. Félicitations Jean-Guy pour tes efforts et tout le temps que tu as consacré à l’Aikibudo.

JEUDI
Le stage débute officiellement le lendemain au Dojo d’Anjou. Reprise des fondamentaux de Kobudo – maître Dubreuil termine l’entraînement en soulignant l’importance de l’intention dans la pratique et de la recherche du geste juste, autant en attaque qu’en défense. Il ajoute qu’il est facile de tomber dans un travail «passif» dénué de sensation et surtout d’intention. Nous amorçons ensuite la partie Aikibudo sur un wa-no-seishin éducatif et l’étude des fondamentaux liés au kihon nage waza, niveau shodan et nidan. La précision du geste est toujours de mise. Après plus de deux heures trente d’entraînement, on se dit à demain pour la suite.
image004_dubreuil
VENDREDI
Plus de cinquante pratiquants radieux et plein d’entrain se retrouvent au centre CAMMAC pour célébrer l’Aikibudofest! Durant les trois prochains jours, l’Aikibudo va devenir le centre de leurs activités. Tous vont respirer et vivre d’Aikibudo! Maître Dubreuil propose un wa-no-seishin sur ryote ippo dori avec renversement et nous poursuivons dans la même veine avec l’étude des hojo undo nigiri kaeshi et neji kaeshi, qui mènent à l’exploration de différentes techniques. Après deux heures d’entraînement, c’est le temps de se dire au revoir et à demain matin pour la reprise de l’entraînement!
image006_samedi
SAMEDI
Deux cours de deux heures trente chacun sont prévus à l’horaire. Les anciens se préparent à une journée intense alors que les débutants se demandent dans quel état ils se retrouveront en soirée. Après un bon échauffement, nous amorçons l’étude du te hodoki sur junte dori et sur ryo te dori, avec dégagement puis enchaînement de quelques techniques associés au programme de chacun des pratiquants en fonction de son niveau. Nous terminons l’entraînement par un randori.
image008_ent
Petite pause et reprise de l’entraînement vers la fin de l’après-midi. Un peu de Daito Ryu pour nous remettre au pas et on poursuit sur l’étude des techniques du Nidan. La bonne humeur reste de mise et tous les pratiquants prennent plaisir à travailler entre eux, à partager leurs expériences et surtout à affiner leurs techniques sous l’oeil attentif de maître Dubreuil.
image010_daito
Les plus avancés se donnent à fond sur l’étude du Kihon Nage Nidan. On voit ici deux pratiquants sur te uchi mata gaeshi.
image012_teuchi
À la suite de tout ce travail, voici enfin arrivé l’heure du souper où les pratiquants sont conviés à un excellent repas pour souligner le 5e anniversaire de l’Aikibudofest.
image014_tsukiuchi
Dimanche matin, la fatigue et les heures d’entraînement se font sentir. Après un bon échauffement, nous enchaînons avec le tsuki uchi no kata, l’étude des frappes de base avec partenaire. On y associe quelques applications en fonction des sensations reliées aux esquives. Le stage se termine, nous procédons au rangement de la salle. Comme diront certains, toute bonne chose a une fin, pour d’autres, ce n’est qu’un au revoir – mais une chose est sûre, c’est avec la tête pleine de souvenirs que les pratiquants ont repris le chemin de la maison.

Bien entendu, ce compte-rendu ne rend aucunement justice à l’expérience vécue durant l’Aikibudofest, où chacun vise à progresser, à dépasser ses limites. Donc, pourquoi ne pas vous joindre à nous l’an prochain pour l’Aikibudofest 2011!

Au plaisir de se retrouver sur les tatami.

Aïkibudofest 2010 – Horaire

Jeudi à Anjou
Premier Bloc… 19h à 21h30

Vendredi à CAMMAC
Deuxième Bloc… 19h30 à 21h30

Samedi à CAMMAC
Troisième Bloc… 9h00 à 11h30
Quatrième Bloc… 15h00 à 17h30

Dimanche à CAMMAC
Cinquième Bloc… 9h00 à 11h30

Aïkibudofest 2010

La Fédération Aïkibudo du Québec a l’honneur de vous inviter à son événement annuel l’Aïkibudofest 2010 les 27, 28, 29 et 30 mai prochains. À noter que le début du stage s’amorcera au dojo de Anjou et par la suite le stage se poursuivra à Harrington près de Lachute au camp CAMMAC. Pour ceux qui ont déjà pris part au stage et qui connaissent la nature de l’événement, nul besoin de vous vendre l’idée que ce stage est un événement incontournable du calendrier annuel de la FAQ. Pour ceux qui n’ont jamais pris part au stage alors voici en quoi il consiste.

En quoi l’Aïkibudofest se démarque-t-il des autres stages?

Au départ un groupe de pratiquants a eu l’idée folle d’innover et de proposer un stage intensif comme il s’en fait en Europe. La Fédération Aïkibudo Québec peut se targuer d’être la seule organisation d’Aïkibudo au Québec à offrir pareil événement. Ce que ce stage a de différent en comparaison des autres stages de l’année, c’est qu’il réunit les pratiquants dans un endroit champêtre loin des tracas de la Ville où ceux-ci pourront pratiquer l’Aïkibudo de façon intensive tout en respectant leur condition physique. La convivialité de ce stage et l’intensité font en sorte que le pratiquant pourra aller chercher dans cette seule fin de semaine de pratique plus de 12 heures d’entraînement; soit l’équivalent d’un mois de pratique en dojo!Ce stage est sous la supervision d’un Kodansha venu de la France spécifiquement pour vous transmettre les éléments fondamentaux de l’Aïkibudo et surtout faire en sorte que tous les pratiquants, peu importe le niveau, puisse y trouver son compte. Cette année, maître Daniel Dubreuil 6e dan d’Aïkibudo et 6e de Kobudo assurera la direction technique du stage et vous pourrez également travailler avec plusieurs des hauts gradés des différents dojo de la FAQ.

Combien ça coûte?

Le comité chargé d’organiser le stage n’a qu’une seule idée: offrir ce stage au meilleur coût possible! Ainsi, si vous remettez votre fiche d’inscription avant le 24 avril prochain, le stage ne vous coûtera que 60$ pour les adultes et 45$ pour les étudiants!!! Bien entendu, il faut ajouter à cela les frais d’hébergement et de nourriture s’élevant à 157$. Donc pour un adulte, les frais de stage et d’hébergement totaliseront la somme de 217$ pour plus de douze heures d’entraînement, les repas, une chambre propre et toutes les commodités offerts par le centre CAMMAC, tout cela dans le but que votre séjour puisse être des plus agréable!

En conclusion.

Nous célébrerons le 5e anniversaire de l’Aïkibudofest et nous espérons que nous avons réussi à vous convaincre de réserver votre fin de semaine pour ce stage inoubliable. Si vous avez besoin de plus d’informations, n’hésitez pas à en faire part à votre directeur technique ou à monsieur Martin-Gilles Lavoie au mouser@mac.com, Dans l’espoir de vous retrouver nombreuses et nombreux sur les tatami. À bientôt.

La trousse pour l’AikibudoFest 2010 et le formulaire d’inscription en .PDF

L’Équipe d’organisation.

Triste nouvelle.

C’est avec tristesse et regrets que nous annonçons le décès de monsieur Étienne Chartrand, pratiquant au club d’Aikibudo de la Vallée. Tous les membres de la Fédération Aikibudo Québec s’unissent pour présenter leurs plus sincères condoléances à la famille, aux membres du dojo, ainsi qu’à tous ceux qui côtoyaient Étienne de près ou de loin.

Bilan du stage de fin d’année.

Première vague de froid au Québec, le mercure atteint -14 degrés Celsius, mais cela n’empêche pas une vingtaine de pratiquants de prendre part à plus de dix heures de stage réparties sur trois jours.

nagashi_sol

Après l’échauffement, on aborde l’éducatif Nigiri Gaeshi afin d’étudier quelques fondamentaux et vérifier si tout a bien été intégré depuis la dernière venue de maître Dubreuil. Puis, applications de Robuse et Ura Ude Nage à partir du même éducatif. L’accent est mis sur le déséquilibre pour bien fixer la hanche de uke. Poursuite du travail en fonction du niveau de chacun. Retour sur Kote Gaeshi. Maître Dubreuil attire encore une fois l’attention sur le placement du partenaire plutôt que sur la clé. L’application prématurée de la clé risque de nous placer sur la trajectoire de uke qui pourra profiter de cet instant pour riposter! Donc, toujours la recherche du déséquilibre avant d’amorcer la technique. Ce premier cours se termine par un randori entre les yudansha et les kyu.

ura_ude_nage

Samedi, l’entrain est au rendez-vous alors que nous reprenons l’entraînement. Maître Dubreuil propose une révision des Te Hodoki. Les pratiquants s’exécutent. L’utilisation du bassin est beaucoup plus fluide, tous progressent sur la bonne voie. Poursuite du travail à partir de Junte Dori. Rappel important des éléments de base du dégagement, bien utiliser le bassin pour provoquer le déséquilibre de uke. À partir de cette canalisation, amenée sur Shiho Nage, Yuki Chigae et ensuite retour sur Kote Gaeshi. Pause prévue pour le dîner.

Le retour se fait sur Neji Gaeshi où quelques petites corrections sont apportées. Maître Dubreuil met l’accent sur le travail du corps pour provoquer le déséquilibre, en conservant l’attitude du Irimi. Nous poursuivons avec Kihon Osae Waza pour les kyu et les Hikitate pour les yudansha. Le temps file rapidement. Ensuite c’est le randori entre yudansha et kyu. Mais la journée n’est pas terminée!

Nous enchaînons tout de suite avec un cours de Kobudo. Au programme, frappes fondamentales et Iai Yoseikan. La sensation des frappes et le respect de la distance s’imposent, même si nous travaillons avec des armes en bois!

Dimanche matin, il fait toujours aussi froid, mais le soleil est au rendez-vous. Maître Dubreuil aborde la continuité du Kihon Nage Waza pour les kyu et le Kihon Nidan pour les yudansha.

kihon_nidan

C’est toujours un immense plaisir pour nous de recevoir maître Dubreuil qui encore une fois, par sa grande générosité et simplicité, contribue à faire en sorte que la Fédération Aikibudo Québec demeure le plus près possible des enseignements de maître Floquet. Encore une fois, mille mercis de la part de tous les pratiquants qui ont pris part au stage.

te_uchi_mata

Nous vous rappelons que le prochain stage d’Aikibudo sous la direction de maître Dubreuil aura lieu en mai – l’Aikibudofest 2010. Nous y célébrerons le 5e anniversaire de cet événement annuel … vivre une fin de semaine axée sur la convivialité et la pratique martiale.

controle_sol